Plus de 5000 personnes ont afflué vers le Gan Sacher à Jérusalem. Nouveaux immigrants, immigrants de “longue” date, familles, membres de mouvements de jeunesse, représentants d’associations et personnalités politiques s’étaient donné rendez-vous pour la plus grande manifestation francophone jamais organisée en Israël, l’Olimpiada Paris-Jérusalem.


3U2A9474
image1 image12 image123 image12345 image123456789 image1234567891011 image12345678910111213 image1234567891011121314 image123456789101112131415161718192021

Paris-jeru-12 Paris-jeru-14 Paris-jeru-18 Paris-jeru-20 vlcsnap-2016-07-03-16h39m33s675

 

Toutes les photos : https://www.flickr.com/photos/136266732@N02/albums/72157669967117002/page1

L’objectif de cet événement organisé par Qualita en coopération avec les 35 associations partenaires était de réunir les francophones d’Israël afin d’encourager le gouvernement et les députés à agir encore davantage pour une meilleure intégration des Olim.

La francophonie israélienne a atteint un nouveau stade et devient une réalité palpable en Israël et une force sur laquelle il faudra désormais compter. Preuve en est la présence de plusieurs personnalités politiques telles que le ministre de l’Education Naftali Benett, le vice-ministre de la Défense Eli Ben Dahan, les députés Avraham Nagossa et Nurit Cohen (Likoud) ou Michal Biran (Camp Sioniste), le président de l’Agence Juive Nathan Sharansky, le député Meyer Habib, représentant de la 8e circonscription des Français de l’étranger et l’adjoint au maire de Jérusalem Meïr Tordjman

Animés avec brio par Judith Merguy et Daniel Haik, les activités sportives et culturelles, les ateliers de danses folkloriques et les visites des nombreux stands d’associations francophones, d’entreprises ou de kiosques gastronomiques, ont peu à peu laissé la place aux interventions officielles.

Le Ministre de l’Education a martelé que la meilleure réponse à la violence terroriste qui frappe le pays est davantage d’alya et davantage de construction dans tout Erets Israël. Il s’est dit conscient des difficultés que rencontrent les olim et s’est engagé à tout faire pour faciliter leur intégration dans le système scolaire israélien.

Meyer Habib a eu des mots très durs envers le terrorisme anti-juif et a également dénoncé avec émotion l’ignoble assassinat de Hallel Yaffa Ariel z »l.

Le président de Qualita, Marc Eisenberg, a alors présenté la mission de Qualita: la Klita (intégration) de qualité des Olim francophones.
S’adressant en hébreu directement aux décideurs du pays, il a insisté sur le fait que l’Etat d’Israël se trouve devant une oportunite historique, avec une Alya potentielle de 50.000 Olim de France. Il a invité le gouvernement israélien à mettre en place une politique d’intégration répondant aux besoins spécifiques des Olim francophones.
Enfin, il a appelé toutes les personnes présentes à rejoindre les Amis de Qualita et à agir concrètement pour l’intégration réussie des Olim francophones, en parrainant des familles d’Olim, en accueillant des soldats seuls ou se portant bénévoles auprès des associations.

vlcsnap-2016-07-03-16h40m14s064 vlcsnap-2016-07-03-16h40m33s011 vlcsnap-2016-07-03-16h40m53s721Dans un message vidéo, la Ministre de l’Intégration et de l’Alya, Sofa Landver, a adressé la bienvenue aux olim de France et a renouvelé son engagement pour une intégration de qualité des Olim de France.

Moment fort de la soirée, la “flamme de la Klita”, allumée à Paris par Nathan Sharansky la semaine dernière lors de la soirée d’au revoir organisée par l’Agence juive à la grande Synagogue de la Victoire, est arrivée au Gan Saker et a été réceptionnée par François Leven, petit-fils de Gustave Leven (z »l), fondateur de la Fondation Rashi. Il l’a remis à la sportive paraolympique Pascale Berkovitch, qui a au final allumé la vasque olympique sous un tonnerre d’applaudissements.

Noah Klieger, rescapé d’Auschwitz et membre de l’équipage de l’Exodus, âgé aujurd’hui de 90 ans a ému l’assistance rappelant que le seul endroit où un juif soit vivre est ici, en Israël.

Le public a ensuite accueilli avec enthousiasme les trois vedettes de la chanson venues tout spécialement: Shirel, Larusso et Amir Haddad qui ont clos la soirée dans la joie et l’émotion à la fois.

Sans oublier le grand écran qui a permis ensuite aux “sportifs de chaises” de suivre en direct la rencontre de l’Euro entre le Portugal et la Pologne.

Kol hakavod et merci à tous ceux qui ont oeuvré pour cette soirée, aux associations francophones et bien sûr à toutes celles et ceux qui se sont déplacé pour ce premier grand rassemblement de la francophonie israélienne. Rendez-vous à tous l’année prochaine!