Pour remplir au mieux sa mission auprès des olim francophones, Qualita a ouvert, il y a un et demi, le Hub de l’emploi, à Jérusalem. Ce lieu concentre tout ce qui est nécessaire pour trouver un emploi en Israël. Des formations aux ateliers, en passant par des offres d’emploi et des espaces réservés aux entrepreneurs, le Hub connait un franc succès.

D’utilité reconnue par tous, olim et autorités publiques locales, le Hub de l’emploi a très vite décidé d’exporter ses services hors de Jérusalem. Ce sont les Hub Tours, dont nous parlons avec Eliaou Zenou, le directeur du Hub.

Le P’tit Hebdo: Décrivez-nous le concept du Hub Tour.

Eliaou Zenou: Cela fait un an que ce concept a été lancé. Il s’agit de journées pendant lesquelles toute l’équipe du Hub de l’emploi de Jérusalem, se déplace dans d’autres villes du pays. Du matin au soir, nous prodiguons auprès des populations d’olim francophones sur place, les services que nous proposons dans nos locaux à Jérusalem. En général, la fin de journée est consacrée à des ateliers.

Ces Hub Tours sont programmés suffisamment à l’avance pour que les gens soient au courant que nous arrivons près de chez eux. La journée s’organise sur la base de rendez-vous pris au préalable.

Pour l’instant, nous nous rendons une fois par mois à Tel Aviv et à Netanya, et nous avons déjà été à Haïfa, où nous devons retourner d’ici deux mois, mais aussi à Raanana, à Ashdod et à Netivot.

Lph: Qui doit vous solliciter et sous quelles conditions vous déplacez-vous?

E.Z.: Nous nous déplaçons si la demande est suffisante pour que nous mobilisions toute notre équipe pendant une journée lors de laquelle le Hub de Jérusalem ne pourra pas fonctionner normalement. Il arrive de plus en plus que les mairies ou les conseils régionaux nous sollicitent directement. Cela est le cas à Netivot ou en Samarie. En effet, ces structures locales n’ont pas les moyens pour faire face aux besoins des populations d’olim en termes d’emploi et sont donc intéressées à collaborer avec nous. Certaines mairies, comme celles de Jérusalem ou Tel Aviv nous aident financièrement, nous avons aussi d’excellentes relations avec celles de Netanya ou Ashdod. Beaucoup nous aident dans notre action, d’une façon ou d’une autre, en mettant au minimum des moyens matériels à notre disposition sur place.

Lph: Quels retours avez-vous de ces journées?

E.Z.: Elles sont très réussies comme le prouvent les demandes pour que nous revenions et l’augmentation des lieux où nous sommes attendus.

Lph: Etes-vous en mesure de satisfaire toutes ces demandes?

E.Z.: C’est notre mission. Nous sommes prêts à aller partout en Israël où cela est nécessaire et pertinent. Sur le plan des moyens, nous allons très prochainement ouvrir un Hub dans la région centre, ce qui nous donnera plus de ressources humaines pour répondre aux besoins des olim en matière d’emploi. Notre action est appelée à s’étendre en quantité et géographiquement.

www.hub-emploi.org.il