La cérémonie de la pose de la première pierre de la nouvelle extension du Collège Lycée Franco-Israélien, qui portera le nom de Lucette et Marcel Drahi, s’est déroulée ce lundi 23 novembre en présence de plusieurs personnalités : Lucette et Marcel Drahi, Patrick Drahi et sa famille, M. Naftali Bennet – Ministre israélien de l’Education, M. Patrick Maisonnave – Ambassadeur de France en Israël, M. Marc Eisenberg – Président de l’Alliance Israélite Universelle,
M. Gaby Ashkénazy – Président de la Fondation Rashi, M. Ilan Cohen – Président de Mikvé Israël, M. Sam Pinto – Président de Kiah-Alliance, ainsi que d’autres importantes personnalités israéliennes et françaises .

 

L’école, fondée en 2007 avec l’aide des gouvernements français et israélien, appuie son projet pédagogique sur les points forts des deux modèles scolaires, et sur les valeurs de l’Alliance israélite universelle.
Son objectif est de répondre aux besoins spécifiques des élèves français et israéliens. D’un point de vue culturel, les élèves israéliens découvrent la langue et la culture française, et les élèves français apprennent l’hébreu et découvre la culture israélienne. Le Collège Lycée Franco-Israélien est un symbole de la forte amitié entre la France et Israël, et du puissant
partenariat entre les deux pays.

L’ambition pour le Collège Lycée Franco-Israélien est de créer un lieu de rencontre entre les deux pays et les deux cultures. Cet établissement se caractérise par une ambiance internationale, une éducation ouverte sur le monde, et un internat de qualité, qui soutient la réussite sociale et scolaire, et l’obtention de très bons résultats aux examens du bac et du bagrout.

L’établissement continuera de croître avec un doublement prévu du nombre d’élèves, passant de 420 aujourd’hui à 800 dans 5 ans, pour moitié francophones et pour moitié israéliens, le tout assorti d’un agrandissement des infrastructures scolaires et des internats.