Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule !
La Knesset a adopté hier une loi encourageant l’emploi de Olim dans les administrations et les entreprises publiques .

La commission parlementaire des Lois et de la Justice a adopté aujourd’hui le vote en première lecture d’un texte de loi imposant une représentativité équitable à la population nouvelle immigrante dans les entreprises publiques et les administrations.
Cette loi, présentée par les députés Ouri Maklev et Moshé Gafni (Yaadout Hatorah), avait d’ores et déjà été adoptée partiellement en commission parlementaire pour les orthodoxes seulement, mais le ministre de l’Alya et de l’Intégration, Zeev Elkin, a demandé à ce qu’elle soit révisée afin d’y inclure les nouveaux immigrants. C’est donc chose faite aujourd’hui.

Selon la loi révisée, le département de la Fonction publique devra offrir une représentativité équitable aux membres de la communauté orthodoxe et désormais aux nouveaux immigrants.

Selon Claudia Katz, qui dirige le département Emploi au ministère de l’Alya et de l’Intégration, soutenue par les différentes associations d’aide aux nouveaux immigrants, « les Olim commencent leur vie en Israël de zéro, et il leur est quasiment impossible d’obtenir un poste dans la fonction publique ».

En juin 2014, 11 599 Olim (soit 16% de la totalité) étaient fonctionnaires, parmi lesquels 9% issus d’Ethiopie et 91% d’autres pays.